Space Cowboys


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrer

Partagez | 
 

 Les chroniques Kennaniennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kennan
Ex-spacecowboys
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Age : 31
Localisation : Kourou
Date d'inscription : 19/11/2005

MessageSujet: Les chroniques Kennaniennes   Sam 29 Avr 2006 - 20:11

Je préviens, personne ne poste ici (non mais oh!!)

Je les mettrai lorsque le forum des DG sera de nouveau accessibles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kennan
Ex-spacecowboys
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Age : 31
Localisation : Kourou
Date d'inscription : 19/11/2005

MessageSujet: Re: Les chroniques Kennaniennes   Sam 29 Avr 2006 - 20:14

Il faisait nuit, une de ces nuits où l'on pouvait observer nettement les differentes etoiles de la galaxie Nexia. Un groupe de jeunes soldats discutaient au coin du feu, de maniere assez bruyante. Ils revenaient de campagne, et s'appretaient à rejoindre leurs foyers.

Un vieil homme en armure de combats s'approcha du petit comité et alla s'assoir parmi eux.


- Bonsoir, mon lieutenant.
- Bonsoir sergent Trunk. Alors les jeunes, de quoi parlez vous ?
- Nous nous racontions nos experiences guerrieres, mon lieutenant, répliqua le sergent.
- Je vois. Si vous le souhaitez, je peux vous raconter les aventures d'un noble et courageux chef de guerre, qui a vécu il y a bien des années, bien avant la grande unification et que j'ai eu le plaisir de rencontrer et servir... Il se nommait... Kennan

Et le vieux lieutenant commenca son histoire. Ainsi commencent les histoires Kennaniennes.

CHRONIQUE 1 : L'ASCENSION DE KENNAN


Il y a bien des années, naquit un petit conglomerat d'empires appelé Space Cowboy... Les vachers de l'espace pronaient la justice, la croissance. Ils étaient composés de races humanoides, batraciennes et autres créatures étranges. Ils sont arrivé à se faire rapidement respecter par les autres alliances intergalactiques.

Un jour débarqua dans l'assemblée des SC un jeune seigneur du nom de Kennan. Il semblait fier, et avait l'oeil vif... tres vite, il comprit qu'il venait d'interompre une fete Orangina/coca à la gloire d'un puissant seigneur nommé Conan le guerrier. Devant l'oeil haineux de ce dernier (n'oublions pas que Conan était tres friant d'une certaine marque de fluide sucrée et gazeux), Kennan prit la parole... Apres un discour aussi bref que magnifique, l'assemblée comprit que Kennan était une recrue idéale : sa flotte n'était pas grande, mais ses soldats étaient féroces et sans pitié envers les ennemis du peuple Kennanien.

Aussi, Kennan fut assez vite accepté, et devint rapidement un membre extremement actif de la secte des garçons vachers intersideraux. Mais un tres méchant pas beau batracien tout bleu devint jaloux de l'admiration que portait l'ensemble des vachers à ce magnifique soldat qu'était Kennan.
Aussi, un beau jour d'été, ...un 30 juillet il me semble, à moins que ce ne soit un 30 février..., cette grenouille bleue du nom de Carpect décida de passer à l'acte et commit l'irréparable.
Alors que Kennan venait de sortir d'une réunion guerriere qui s'était tenu à la brasserie "chez Momo", les hommes de mains de Carpect passerent à l'action. Ils prirent par surprise le magnifique soldat, le capturerent et l'emmenerent dans un endroit sombre : la taniere du vil Carpect.

Kennan était ligoté à une chaise, les yeux bandés. Des liens l'empechaient de bouger ses bras, qui constituaient pour ce fier athlete des armes mortels pour ses ennemis. Au bout de plusieurs longues minutes, les grenouilles de main du méchant pas beau lui retirerent le bandeau et une grenouille naine que Kennan connaissait bien s'approcha de lui...


- Je sais que tu as une arme secrete, Kennan, et mes grenouillespions m'ont révélées ce fameux secret... Tu fabriques secretement de la potion magique pour tes troupes... Ce que je veux savoir c'est : quelle est la composition de cette potion.
- Je ne te révèlerai jamais la composition de la bièràkennan, meme si pour cela je dois mourir, vil traitre..., répliqua aussitot Kennan.
- Ahahahaha, s'esclaffa Carpect. Je t'ai fait avalé une potion de vérité... dans quelques instants je serai aussi fort que toi ahahahaha, ajouta avec un rire malefique le vil batracien...

L'histoire raconte que quelques instants plus tard, Kennan sous l'effet du véritaserum, livra le secret de la bièrakennan... mais le vil batracien ne profita jamais de sa decouverte puisque quelques jours plus tard, Conan découvrit son ami la grenouille bleue allongé par terre, dans ses quartier. Ce dernier était plongé dans un coma éthilique profond...
Deux mois plus tard, lorsque Carpect se réveilla, il avait perdu la mémoire, et ne se rapela meme plus d'avoir capturer Kennan... Il paraitrait que ce dernier ait à son tour voulu se venger et preserver son secret en altérant la mémoire du vil batracien... Ainsi Kennan resta l'un des plus grands guerriers de l'alliance SC, comme il le prouva durant la bataille de Transguira... mais ceci sera l'objet d'une autre histoire.


Le vieux lieutenant se leva, se dirigea vers sa tente et alla se coucher. Demain, ses soldats et lui devront de nouveau marcher pour rejoindre la capitale et participer aux festivités donner par Kennan II.


HRP : ne postez pas ici, sinon y'aura pas de suite... à moins que ce ne soit du RP (mais je prefererai qu'il y ait un sujet parallele dans ces cas la).


Dernière édition par le Dim 30 Avr 2006 - 11:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kennan
Ex-spacecowboys
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Age : 31
Localisation : Kourou
Date d'inscription : 19/11/2005

MessageSujet: Re: Les chroniques Kennaniennes   Sam 29 Avr 2006 - 20:14

Quelques journées avaient passé depuis la nuit où le vieux lieutenant avait commencé a raconté l'histoire de feu le seigneur Kennan, et les début de ce dernier dans la Space Cowboy Assembly. La petite troupe n'avait depuis lors cessé de marcher en direction de la capitale KennanCity pour les festivités données en l'honneur de Kennan II. Les combats avaient été acharnés pres de la bordure exterieur de Nexia, et Kennan II avait déclaré 7 jours de fêtes pour célébrer les héros qui revenaient au pays.

Le lieutenant Kos leva la tête. Le 2eme soleil était deja bien haut dans le ciel. D'un geste de la main, il ordonna à la centaine d'hommes présents de s'arreter et de comencer à construire un camp de fortune. Il ne faisait pas bon s'épuiser en plein caniard, mieux valait laisser passer les hautes temperatures, meme si cela signifier perdre quelques heures de marche.

En une demi heure, les tentes diurnes avaient été monté, et les hommes étaient désormais à l'abri à l'interieur. Le sergent Trunk pris place au coté du lieutenant.


- Mon lieutenant, qu'est il arrivé au vil batracien tout bleu dénommé Carpect ?

Et le lieutenant repris l'histoire, où il l'avait laissé quelques nuits auparavent.


Chronique II Bière qui roule


ne fait pas de mousse



Pour vous rafraichir la memoire, la grenouille bleue Carpect, après avoir voulu soutirer par la torture des informations strategiques à Kennan, était tombé dans un coma éthilique profond. L'alcool qu'il avait synthétisé était bien trop fort pour l'organisme d'une grenouille bleue toute fragile.

Aussi, apres avoir appris le forfait de Carpect, l'alliance SC semblait scandalisé. Un froid planait dans l'assemblée des Space Cowboy. Si un membre comme Kennan avait pu être enlevé, personne dans l'alliance n'était également à l'abri (à part Conan, qui, à cause de son vieil age, ne risquait presque plus rien. Ses serviteurs avaient deja bien du mal à pousser son fauteuil roulant et les 200kg de surcharge pondérale qu'il transporté).

Soudain, un seigneur méconnu au regard naif se leva et prit la parole
:

- Et si on buvait un coca pour détendre l'atmosphere ?
- Ta gueule et rassis toi, Sigma... C'est pas le moment..., répliqua séchement Raven X.

Brutalement, les portes de l'assemblée s'ouvrirent et laisserent place à un personnage sombre, mais à la carure d'athlete. Les lampes de l'assemblée était disposées de telle façon que les membres SC ne reconnurent pas tout de suite notre grand chef qu'était Kennan. Ce dernier s'avança d'un pas lent vers le centre de l'hémicycle. Il dévisagea chacun des membres de son alliances tout en se dirigeant vers Conan qui se tenait droit sur le siege central. Quelques instant plus tard, il se tenait devant ce dernier et lui adressa ses mots :

- Mon ami Conan, commença t'il en le fixant sévérement, puis-je m'adresser à l'alliance ?
- Bien... bien entendu, Kennan, Balbutia t'il, tout en faisant rouler son fauteuil afin de laisser place à Kennan.

Ce dernier prit alors publiquement la parole :

- Mes amis, mes freres ! Tout le monde sait ici quel terrible crime a commis notre tres cher Carpect. Aussi dans ma magnanime générosité, j'ai décidé de lui pardonner.

De l'assemblée surprise commençaient à s'élever des voix stupéfaites par ce qu'elles venaient d'entendre. Kennan repris :

- De plus, j'ai décidé de vous offrir à vous tous, un tonneau de ma cuvée spéciale... à titre exceptionnel, afin que nos guerres prochaines soient autant de succés.

Desperados, qui ne refusait jamais un verre, se leva et commença à applaudir, suivi presque aussitot par l'integralité des membres de la SC.

Ainsi, par la grandeur d'âme de kennan, l'alliance des SC devint plus soudée que jamais. Commença ainsi la grande ascension de cette alliance qui quelques années plus tard réussit à allier la quasi-intégralité des systemes de Nexia... ce qui malheureusement eut pour conséquences la déclaration de guerre des Macellos à l'intégralité des systemes libres... mais ceci sera l'objet d'une autre histoire.


Deux heures avaient passé. Le lieutenant ordonna alors à ses hommes de se remettre en marche. KennanCity n'était plus qu'à une petite centaine de kilometres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kennan
Ex-spacecowboys
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Age : 31
Localisation : Kourou
Date d'inscription : 19/11/2005

MessageSujet: Re: Les chroniques Kennaniennes   Sam 6 Mai 2006 - 17:48

Le sergent Trunk se réveilla en sueur. Les images de la bataille de Ven'to lui revenait en tête chaque fois qu'il fermait les yeux.
Ce dernier avait combattu en tant que commando pilote, et avait été chargé de proteger, lui et son unité, le croiseur de combat REFUGE. L'état major de Kennan II avait décidé qu'il fallait frapper un grand coup, et attaquer l'une des bases ennemies. Le REFUGE avait reçu l'ordre de detruire une batterie anti-vaisseau de type plasma qui menaçait la tête de pont... L'unité de Trunk devait alors proteger le croiseur des chasseurs lourds ennemis qui ne manqueraient pas de defendre leurs precieuses tourelles. Le croiseur avait donc fendu sur ces dernieres, traversant rapidement les differentes couches atmospheriques de la planete géante de Ven'to et avait commençait son attaque. Malheureusement, les sondes d'espionnage n'avaient pas été assez précises et n'avaient pas détecté les canons de Gauss qui protegeaient les batteries plasma.
Le combat avait été tres court, et le REFUGE avait explosé projetant sur plusieurs kilometres des débris et detruisant du fait quelques lances-missiles.
Le sergent Trunk n'eut alors plus d'autres choix que de reveneir sous la protection des vaisseaux de bataille qui avaient commencé un feu de barrage impressionant, detruisant des centaines d'usines en quelques dizaines de minutes à la surface de la planete.
Trunk n'avait toujours pas reussi à accepter cet échec dont il était persuadé qu'il en était le responsable principale.

Le sergent regarda sa montre et décida qu'il lui fallait se dégourdir un peu les jambes. Ce dernier sortit alors de sa tente de campagne, et ce dirigea vers le feu qui éclairait la centaine de maisons de toile qui avaient poussées la veille au soir. Il remarqua alors que le lieutenant Kos se tenait debout, réchauffant ses mains, pres du brasier. Le sergent Trunk s'approcha.


-Bonsoir, mon lieutenant.
- Bonsoir sergent,
lui répondit-il. Vous n'arrivez pas à dormir également. Une longue journée de marche nous attend. Vous feriez donc mieux d'aller retourner vous coucher.
- Trop d'images se bousculent dans ma tête, je n'arrive pas à trouver le sommeil... J'ai repensé à vos dires sur l'alliance d'antant des feu les Space Cowboys... Vous nous avez dit qu'après le forfait du seigneur Carpect, les space cowboys avaient acquis une conscience et une bonté d'âme, n'est ce pas...
- Pas tous
, enchaina soudainement le lieutenant.Il restait toujours parmis les SC un clan que l'on appelait : Les arnaqueurs.

CHRONIQUE III Rien ne sert de vendre à Shini

mieux vaut mourir


La situation au centre de ralliement des Space Cowboys était bien moins tendue que deux semaines auparavent. L'intervention de Kennan avait été hautement bénéfique, mais bien moins que l'apéro gigantesque qui avait suivi. Les affaires avaient donc repris leurs cours, et les recyclages du vieux mais toujours actif Conan avaient recommencé de plus bel.

Conan était ainsi l'un des plus gros prédateurs de l'univers, mais il existait une race de prédateurs Space Cowboys encore plus dangereux que le vieux Conan : les arnaqueurs. Ces derniers se regroupaient en petit comité, se partageaient les bons petits tuyaux qui leurs permettraient d'arrondir un peu plus leur fin de mois.
Un jour, un messager d'à peine 14 ans avait déboulé en pleine réunion stratégique, et avait déclaré :

- Les recycleurs de Kennan reviennent et sont bondés de métal... Une autre flotte ennemie vient de tomber.

Aussitot, le seigneur Shini se leva et se dirigea vers les ponts d'envol SC qui devaient accueillir la flotte kennanienne victorieuse.

Quelques dizaines de minutes plus tard, plusieurs centaines de recycleurs de type TSS7 atterissaient, avec à leurs bords, Kennan et quelques millions de tonnes de metal... Ce dernier mit pied à terre, et commença à se diriger vers le centre de commandement SC. Mais il fut vite rattraper par le shini qui était en embuscade derriere l'une des grandes colonnes de marbre du batiment diplomatiques des vachers de l'espace.

-Kennan, mon ami. Une dépèche nous est arrivé nous annonçant encore une autre brillante victoire de la part de vos troupes. Félicitation, déclara cet homme d'une quarantaine d'année, dont les yeux trahissaient soudain une certaine cupidité. Il était bossu, et était emmitouflé dans une grande cape sombre. Cet accoutrement lui avait d'ailleur valu plusieurs jours de cachot, du fait que les gardes avait cru attraper un voleur/espion.
-En effet, mon cher. Je te remercie.
- Malheureusement, je ne sais pas si tu es au courant, mais le cour du metal est en chute libre. Ton stock ne vaudra plus grand chose dans quelques heures... Aussi par bonté d'âme, je te propose, disons,... 3 millions d'unités de cristal, contre tout ton stock...
- Quoi ????
Les yeux de Kennan sortirent de leurs orbites. C'est de l'arnaque ton deal... Je suis désolé, mon métal n'est pas à vendre.
- Bon, bon... Je dois te laisser alors. Il paraitrait que Tyr rentre également de campagne... je te laisse mes coordonnées au cas où tu changerais d'avis.

Quelques heures plus tard, l'assemblée apprit que Tyr avait vendu ses 10 millions de tonnes de metal à Shini pour simplement 2 millions de tonnes de cristaux.
Le marché mit plusieurs jours pour revenir à la normal. Shini a pu construire son chantier navale niveau 2, ce qui lui permit de construire ses premieres tourelles lance missiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kennan
Ex-spacecowboys
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Age : 31
Localisation : Kourou
Date d'inscription : 19/11/2005

MessageSujet: Re: Les chroniques Kennaniennes   Mar 16 Mai 2006 - 14:20

La petite troupe du lieutenant Kos et du sergent Trunk était désormais toute proche de la fin de son périple. Apres plusieurs journées de marche sous la chaleur des deux soleils composant le systeme où se trouvait la planete principale de l'empire kennanien, la cité impériale était enfin en vue. On pouvait voir flotter au dessus des tourelles de défense centurant la capitale les étendards des centaines de légions qui formaient la grande armée de libération du souverain Kennan II. Malgré les quelques kilomètres qui la séparaient des murailles de la gigantesque cité, la troupe pouvait entendre les cris de joie d'une probable immense foule venue acclamer les héros qui revenaient au pays. Malgré l'empressement de ses hommes de rejoindre les festivités, le lieutenant Kos ordonna au contingent de faire halte. Il voulait profiter de cet instant de contemplation. Il savait que le combat auquel il avait participé avait été le dernier auquel il prendrait part Il avait, en effet, décidé de se retirer des longues et meurtrières batailles qui ravageaient en ce moment meme la galaxie. Mais comme se refusant à vouloir laisser le commandement à un officier plus jeune, il avait demandé à ses hommes de stoper, come s'il souhaitait retenir ces derniers instants. Le sergent Trunk s'aprocha alors du vieil officier :
-Que se passe t'il mon lieutenant ? demanda t'il.
-Rien, sergent. Reprenons notre route. Messiers, en avant, ajouta t'il.
-Puis je vous demander quelques informations supplémentaires sur cette alliance, les Space Cowboys, monsieur ? Si j'ai bien compris, l'honneteté faisait force de loi chez ces hommes...
-Chez certains, à l'instar de Kennan, certainement,répondit il.Mais certains d'entreeux n'hesitaient pas à pofiter du systeme, à mentir afin de tirer avantage et exercer un peu plus leurs puissances sur les plus faibles de l'alliance.

CHRONIQUE IV


Afin d'assurer une certaine sécurité financière et économique en cas de raids ennemis, ou de catastrophes naturelles par exemple, l'alliance Space Cowboys avait mise en place un systeme de partage des ressources, une sorte de caisse noire pour pallier aux besoins des differents membres. Un jour le beau et fier seigneur Kennan se présenta au batiment administratif SC qui gérait la répartition des aides. Ce dernier avait un besoin urgent de cristal afin d'augmenter sa production d'energie en vue d'obtenir une technologie qui pourrait donner un avantage décisif à l'alliance. Il arriva donc devant le guichet et demanda un rendez vous avec le directeur afin de plaider sa cause. La caissiere lui rétorqua alors de prendre un tiquet et de faire la queue comme tout le monde. Ce dernier protesta alors qu'il était pressé par le temps et que son empire pouvait etre attaquer à tout moment. Il dut néanmoins se resoudre à son sort et se dirigea vers un siege de la salle d'attente. Quelle ne fut sa surprise lorsqu'il aperçut le vieux Conan accompagné du seigneur Tyr et d'un étrange dragon qui machouillait un batracien. Kennan se prit alors à rever que le vil Carpect était tombé contre plus fort que lui. Mais ses espoirs furent réduit à néant lorsqu'il vit son meilleur ennemi entrer à son tour dans le batiment administratif. Le batracien tout bleu se dirigea alors vers ses amis Conan et Tyr qui lui lancerent :
-Tiens Carpect, on a gardé une place pour toi.
-Ah merci les potes, j'aurai pas eu la force de faire la queue du début. J'avais rendez vous chez la masseuse... toujours ce mal de cuisse...


Une voix s'éleva alors du haut parleur qui surlombait la salle d'attente :
On demande le numéro 666. Je repete, le numéro 666 est demandé à l'accueil, d'une voix plus qu'administrative appartenant à la grand mère du jeune seigneur Sigma.

Tyr, Conan, Carpect et le dragon se leverent et se dirigerent vers la porte. Entrés dans le bureau du directeur de la banque de pret Raven X, ils prirent chacun place sur un siege sauf Conan qui prit la parole :
-Bonjours monsieur le directeur. Nous venons vous voir pour récuperer des ressources. Nous avons actuellement beaucoup de mal à nourir nos familles, et accessoirement nos peuples, et nous demandons votre aide.
- Tres bien
, répondit Raven, mais cette demarche se doit d'être individuelle. Je ne peux pas accorder un pret général.
- Mais nous sommes de la meme famille
, rétorqua Conan.
-Vraiment ?
- Oui oui. Tyr par exemple est mon frere.
- Très bien, mais le batracien du nom de... Carpect si mes fiches sont exactes ?
- C'est mon fils adoptif.
- Et le Sir Dragon ?
- Le seigneur Blood est en réalité ma petite soeur... ou plus exactement ma demi-soeur. Nous n'avons pas la meme mère.


Le dragon acquiesça avec un magnifique rot digne des plus belles beuveries du seigneur Desperado.

- Vraiment ? s'étonna Raven X. Bon, voyons vos comptes dans ce cas. Si mes fiches sont correctes, vos productions sont plus que raisonnables, d'autres ont peut etre plus besoin de cet argent.
- Notre famille va s'agrandir : Je suis actuellement enceinte,
continua Conan.
- Comment ça ? Mais vous etes un individu humain male !!! Vous ne pouvez être enceinte !!
- Que me racontez vous là ? Bien sur que si. Vous etes un Aldebanchi, vous ne connaissez donc rien de notre anatomie... Vous, vous etes assexué. Je pense etre donc mieux placé que vous.
- Hum, Bon bon... Je vous accorde donc 23 millions de tonnes de cristal chacun.

Dix minutes plus tard, les quatre compaires sortirent du bureau, fiers de leur toute nouvelle arnaque. Tyr lança à Kennan :
- C'est à ton tour Kennanounet !
- Merci Kyr
, lui répondit il d'un regard haineux.
- Moi c'est Tyr... pas Kyr.
- C'est ça Myr vaisselle... Kyr, Tyr... tout ça c'est tres laids de toute façon
, lui répondit il du Tac au tac.

Conan rattrapa de justesse Tyr qui avait tenté de se jeter sur Kennan. Le vieux guerrier usé connaissait la dexterité au combat du fier et beau Kennan, et ne voulut pas voir son ami humain tombé au combat. Kennan entra à son tour dans le bureau du directeur.

- Bonjours, j'aimerai developper une technologie que j'ai appelé graviton, et pour se faire, j'aurai besoin d'un peu de cristal...
- Je suis désolé. Il ne me reste plus que 10 tonnes de cristal. Ceux qui sont passé avant toi en avant besoin.


Kennan put finallement faire son graviton grace à l'aide inesperée du seigneur Arkham. Conan et ses comperes depenserent tous leurs argent illégalement gagné au Crazy Frogs, qui acceuillait exceptionnelement les plus baveuses grenouilles de l'univers connu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chroniques Kennaniennes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chroniques Kennaniennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» Les Chroniques du Père Bugli !
» Les Chroniques d'Yggdrasil.
» Les Chroniques d'Arcadia : Livre I (1er Projet)
» Les Chroniques de Katura : désormais aussi bientôt en BD!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Space Cowboys :: ~ Affaires Publiques ~ :: De l'encre et des plumes-
Sauter vers: